MAROC


Le Maroc à Mondo Verde

Bon nombre d’éléments culturels espagnols (et d’autres pays d’Europe du Sud) sont influencés par les tribus venant du nord de l’Afrique. A Mondo Verde, l’on a opté pour des influences européennes et africaines réciproques au sein du pavillon marocain. Cette prouesse architecturale symbolise le lien du continent africain avec l’Europe.

Le jardin bleu de Majorelle est un jardin botanique à Marrakech. Le jardin a été développé par l’artiste français Jacques Majorelle en 1924, lorsque le Maroc était une colonie française. La couleur bleue cobalt parant bon nombre d’éléments du jardin et de l’atelier a été baptisée Majorelle. Dès 1980, le jardin de Majorelle est devenu la propriété du couturier français jardin Yves Saint Laurent mort en 2008.

Une sélection de la flore exceptionnelle au Maroc

L’angélique du Japon (Aralia Elata) est une des quarante espèces de la famille des plantes grimpantes (Araliaceae). L’angélique du Japon a de grandes doubles feuilles à plumes qui sont parfois couvertes de poils. Les fleurs sont blanches ou vertes et se trouvent dans des plumes terminales. Les fruits foncés en forme de boule sont populaires chez certains oiseaux. Les espèces d’Aralia sont utilisées comme plante hôte utilisée par des larves de certaines espèces de papillon.

Le Yucca est un genre de plante vivace et succulente. Le genre est composé d’environ 40 espèces : le format alterne les petits arbustes et les arbres. Les espèces sont de nature surtout présentes dans les zones chaudes et sèches. Les plantes ont en général de grosses feuilles ressemblant à du cuir se terminant en une pointe conique, les fleurs sont en général blanches.

Le Thuya occidental est un genre de cinq espèces de conifères vivaces de la famille des cyprès (Cupressaceae). Hormis de jeunes feuilles, qui ont des aiguilles, les feuilles ont la forme d’un bol. Les feuilles sont parfois mangées par les larves des mites. Le bois du Thuya occidental est aromatique et est utilisé à différentes fins. Le nom de Thuya occidental vient du feuilletage vivace et de l’utilisation médicinale traditionnelle multiple de ces arbres. Le bois résiste en outre bien à la pourriture. Le Thuya occidental s’utilise parfaitement pour une grande, petite ou haute haie à différents endroits. En taillant bien et régulièrement les conifères, une haie verte dense et toujours vivace se forme relativement vite.

A Mondo Verde se trouve la variante Thuya occidental Brabant taillée 1 à 2 fois par an. Tous les 7 à 8 ans, toute la terre au pied de l’arbre est enlevée et creusée afin de donner suffisamment d’espace aux racines pour pousser. Si ceci n’était pas fait, les petites plantes prendraient trop de nutriments de la terre avoisinante et le Thuya occidental n’en aurait pas assez. En ne le taillant pas, il se développe de manière solitaire comme un arbre de moyenne taille avec une couronne fine en forme de cône.