PLAZA ANIMALIER


Le Plaza animalier de Mondo Verde
Afin de rendre la population animale mondiale plus claire à Mondo Verde, l’on a opté pour l’aménagement d’un plaza animalier montrant différentes espèces d’animaux et de plantes de différents pays et de différentes parties du monde. L’avantage de ce « parc dans le parc » est que les visiteurs apprennent à connaître au sein d’un domaine relativement restreint une grande variété d’espèces.

De cette façon, Mondo Verde essaie de surprendre les visiteurs de cette diversité et ce pour que le processus de sensibilisation concernant la beauté que nous offre la nature permette qu’on traite la nature avec plus de prudence tout en réduisant la pollution causée par l’homme.

Les visiteurs sont accueillis par le cri des grues cendrées qui peuvent être très bruyantes pour attirer l’attention. Il n’y a pas que la plus grande espèce de grue cendrée, la grue antigone, qui vit dans le Plaza animalier, la grue royale et les grues de paradis y ont aussi trouvé refuge. Dans la volière africaine, il y a aussi des ibis sacrés, les ibis blancs américains, les ibis noirs et les grues demoiselle.

Dans le Plaza animalier, il y a aussi des singes capucins et des coatis. Quelques coatis avaient été achetés comme animaux domestiques, ce qui s’est ensuite révélé être une mauvaise idée. Après avoir été recueillis par Stichting AAP, ces animaux ont trouvé refuge chez Mondo Verde.

Le porc-épic regarde les humains qui passe devant chez lui. Grâce au plateau spécial dans son abri, le porc-épic se trouve nez à nez avec les visiteurs de sorte qu’on constate bien sa grande taille. Le porc-épic est un grand rongeur avec un gros cou, une grande tête et une fourrure noire ou marron. Les pics noirs et blancs pointus d’une longueur de 30 à 40 centimètres sont la caractéristique principale du porc-épic. Ils couvrent avec les pics épais plus courts la partie supérieure du corps, surtout à l’arrière et sur la queue. Du front aux épaules, l’on dénote une « houppette » composée de longs poils pointus. Cette houppette manque chez d’autres espèces de porc-épic. Contrairement au porc-épic d’Afrique du Sud, cette espèce a un corps noir et des petits pics sur la queue. Cela lui sert à faire un bruit à crécelle. Les petites pattes avant ont cinq longues griffes solides pour creuser.

Le porc-épic pèse de 10 à 27 kg, la hauteur au niveau des épaules est de 21 à 26 centimètres, la longueur de la tête au corps est de 60 à 100 centimètres et la queue mesure de 5 à 17 centimètres. Les femelles sont plus grandes que les mâles.

Le porc-épic normal voit très mal, mais son odorat et son ouïe sont bien développés.

Dans le Plaza animalier, on retrouve aussi des émeus, des nandous et des alpacas.

Saviez-vous que l’alpaca est surtout élevé pour sa laine. Par des croisements avec la vigogne, la qualité de la laine a été améliorée. Il existe deu x différents types, différant uniquement au niveau de la laine. L’Huacaya a une fourrure douce et légèrement bouclée et le Suri a de longues touffes épaisses. La tonte se fait chaque année. Rien que touchant, les femmes indiennes peuvent au moins catégoriser cinq différentes qualités. La plupart des alpacas sont encore élevés par les Indiens bien qu’il existe des élevages spéciaux.