AUTRICHE


L’Autriche à Mondo Verde

Les Alpes s’étendent sur une grande partie de l’Autriche : les trois quarts du pays sont couverts de cette montagne. L’Autriche n’est pas seulement connue pour ses grandes montagnes, mais aussi pour ses vastes Alpages avec leurs innombrables espèces de fleurs et son herbe juteuse. Les animaux propres aux Alpes vivent au-dessus de la limite des arbres (1725–2400 m). L’air est plus rare, la température basse et l’humidité assez élevée. Au-dessus de l’étage nival, il y a même encore environ 400 espèces, d’innombrables arthropodes, quelques limaces et des plathelminthes ; dont 27 espèces vivant uniquement ici. Bon nombre d’habitants des Alpes ont la peau plus foncée que leurs homologues vivant dans des régions à moindre altitude. C’est parce que ce sont des animaux à sang froid et l’environnement plus frais est compensé par une couleur plus foncée absorbant plus efficacement la chaleur du soleil. Les oiseaux des Alpes sont sédentaires et migrateurs.

Une sélection de la flore exceptionnelle en Autriche

Le jasmin d’hiver (Jasminum Nudiflorum) est un des arbustes poussant le plus tôt. Il fleurit grâce à des fleurs d’un jaune clair de décembre à février, sur les tiges carrées sans feuilles d’un vert foncé du bois de deux ans. La plant vient de Chine et pousse sur un sol rocheux à une altitude entre 800 et 4500 mètres. La plante convient très bien comme espalier poussant sur un mur. En se trouvant isolé, le risque de propagation est grand, parce que les rameaux penchés touchant le sol s’enracinent facilement.

L’arbuste ornemental bas (Abelia floribunda) est relativement vivace et possède une couleur rose vive en fleurissant de juillet au mois d’août. Aux Pays-Bas, cet arbuste large atteint une hauteur d’environ 125 à 150 cm. Les fleurs de l’Abelia ne sont pas seulement très belles, mais elles sentent aussi bon. Voilà sans doute pourquoi la plante se retrouve si souvent dans des bacs à fleurs sur les terrasses.

La rose trémière (Altea rosea) est originaire de Turquie ou de Palestine et a été importée en Europe au 16ième siècle. La plante aime bien l’environnement rural et urbain et possède différentes variantes de couleur. En semant la rose trémière au printemps, la plante forme uniquement une feuille qui ne poussera que l’année suivante. En semant la rose trémière à la fin de l’été (août/septembre), la plante peut fleurir l’année suivante.